top of page
Rechercher
  • Jessica PADILLA

Libérez votre enfant intérieur

Dernière mise à jour : 10 mars 2022

L’enfant intérieur, mais qu’est-ce que c’est ?


Du siècle passé, dans le milieu de la psychologie, un nom revient souvent… celui de Carl Gustav Jung. Carl Gustav Jung est un médecin psychiatre né en 1875 et mort en 1961. De tous ses travaux, on retient celui de l’enfant intérieur. Dans un énoncé sommaire, l’enfant intérieur est définit comme l’enfant que nous avons été et qui vit toujours à l’intérieur de l’adulte qu’il est devenu.

Ainsi, pour diverses raisons telles que la famille, la société, l’éducation… l’enfant intérieur est mis à l’écart, n’est pas écouté et grandit avec des peurs, des interrogations… Alors à l’âge adulte, cet enfant est toujours là, à l’intérieur de vous. Et très souvent, vous n’avez pas appris à l’écouter, cet enfant peut avoir emmagasiné des peurs, qui ressortent des années plus tard et qui provoquent stress, angoisses, paniques. Il est d’ailleurs souvent difficile de les gérer, puisqu’elles sont provoquées de manière inconsciente. Ces peurs sont des peurs de l’enfant intérieur et qui raisonnent à l’intérieur de l’adulte, cet enfant réclamant écoute et attention.


Comment reconnaître son enfant intérieur ?


Eric Berne, psychiatre américain de la moitié du 20ème siècle et fondateur de l’analyse transactionnelle, indique que notre monde intérieur est régit par 3 états du moi : l’adulte, qui est ce penseur et décideur, le parent, qui est ce régulateur et l’enfant, qui ressent et réagit. Dans son expression la plus simpliste, l’enfant intérieur est donc la partie de la personnalité qui amène parfois à avoir des réactions infantiles, avec la sensibilité de l’enfant.

Pour préciser cette notion, voici un exemple : peut-être vous est-il déjà arrivé de vous mettre en colère de manière disproportionnée quand on vous a manqué de respect, de vous mettre dans des états incontrôlés quand une situation vous échappait, amenant stress, pleurs, crises d’angoisses… C’est très certainement votre enfant intérieur qui s’est manifesté.

Si cet enfant est blessé, cela peut provoquer un vide, des comportements agressifs, une faible confiance en soi et estime de soi, des dépendances (affectives, alcool et autres)... Ainsi, prendre soin de son enfant intérieur permet de modifier les perceptions et agit sur le comportement.


Alors, comment parler à son enfant intérieur ?


Plusieurs méthodes permettent de pouvoir entrer en communication avec lui, parmi elles, la méditation et l’hypnose. Représentant cette part inconsciente, à l’intérieur, il est nécessaire de s’attacher à prendre soin de cet enfant, d’être attentif à ses besoins et de dialoguer avec lui.

L’hypnothérapie permet d’apprendre à s’approcher de cet enfant intérieur apeuré, frustré, qui n’a pas libéré ses émotions et de lui apporter des réponses, de le rassurer, de le protéger, afin qu’il vive en vous de manière fluide.

Aimer votre enfant intérieur c’est apprendre à vous aimer vous-même, à vous faire confiance, à vivre librement ! Pour vous aider dans cette démarché, l’hypnose est un excellent vecteur afin de communiquer avec votre enfant intérieur ! Vous voulez tenter l’expérience et faire une rencontre unique ? Alors, n’hésitez pas, contactez moi !






37 vues
bottom of page